Comprendre le poker
Poker suisse Video poker Téléchargement Contact et mentions légales

Stratégie pour gagner au poker

Un bon joueur de poker doit rapidement savoir évaluer les mains sur une table de poker.

A peu près la moitié des mains de cinq cartes audra au final moins qu'une paire de Deux. A peine un quart des mains de cinq cartes aura davantage q'une paire d'As.

Le full est une main très forte. Statistiquement, il y a plus de chances que cette main soit la meilleure à la table, plutôt qu'une main ayant un sept comme plus haute carte soit la main la plus basse.

La position dans le jeu est un facteur très important à considérer. Pour miser en premier, il faut une main plus forte que ceux qui vont miser ensuite. Il est important de ne pas commettre l'erreur du débutant qui consiste à abattre ses cartes avec une main relativement faible, en espérant l'améliorer à la fin. Une autre erreur de débutant est d'oublier que les joueurs ayant la meilleure main avant le tirage, peuvent encore l'améliorer après le tirage.

Il est préférable de se coucher si l'on pense que l'adversaire, quelque soit le moment pendant le tour d'enchères, possède un meilleure main que la sienne. Mais on peut suivre si la somme dans le pot est très forte, en comparaison avec ce que l'on doit miser pour rester dans la partie. Notamment si l'on souhaite compléter une quinte ou une couleur, en tenant compte du fait que les chances seront respectivement environ de 1 pour 6 et de 1 pour 5. Pour compléter une suite en recherchant une carte du milieu, les probabilités tomber à 1 sur 13.

Le bluff est une stratégie très célèbre, mais souvent assez peu efficace et dans tous les cas à utiliser avec modération. Bluffer est recommandé pour que des mises importantes avec une main crédible aient l'air fortes, mais bluffer trop souvent ne fonctionnera pas.

Le slowplay est une technique simple à maîtriser qui consiste à remporter des pots plus gros lorsque cela est possible. Pour ce faire, il faut savoir analyser les indications données par les adversaires. Il s'agit de sous-jouer, c'est à dire de jouer une main très forte, en la faisant passer pour une main faible.

La stratégie au poker fermé

Au poker fermé, une main possédant moins qu'une paire aura intérêt à se coucher dès que possible.

Dans une partie de poker fermé à six joueurs, il n'est pas recommandé de miser en premier si l'on a pas au moins une paire d'as. En revanche, le donneur, qui est le dernier joueur à miser, aura intérêt à ouvrir le pot avec une main même basse (par exemple une paire de 2), si aucun joueur ne l'a fait avant.

NB : en cliquant ici, vous découvrirez un casino dans lequel nous vous recommandons de jouer.